Tout seul

Les « tout seul »

Ce sont des pièces uniques, les bronzes sont réalisés à un seul tirage à partir de personnages modelés dans la cire d’abeille et les cercles d’acier sont des récupérations d’anciennes roues de charrettes ou de brouettes, des moyeux … plus ils sont vieux, rouillés, marqués par le temps, plus ils m’intéressent… ils représentent le monde, l’histoire, la mémoire de chacun, ce qui nous porte, nous supporte… ce sont nos rêves et nos démons, nos possibles et nos contraintes !!!

« Tout seul et unique», enfant ou adulte, homme ou femme, jeune ou vieux… nous sommes tous unis et semblables dans notre solitude et dans notre singularité.

Seul ne veut pas dire isolé, alors, de mon coté,  je vais continuer à faire des « tout seul », des petits, des grands,  que je vous souhaite nombreux à adopter. Je  voudrais qu’ils voyagent, qu’ils puissent nous aider à ne pas oublier ce qui dans notre humanité nous uni et nous singularise…

Pour ne pas vivre seul, chanson de Dalida